Pastorale des Jeunes
Groupes et Mouvements
Web TV

Portail Jeune
de l'Eglise catholique à Lyon

Ars : nous avons demandé et nous recevons

Ces jeunes cathos décidément ! Ils sont bien surprenants. Il y a moins d’un mois, ils partaient ensemble en direction du Puy en Velay à la recherche… du Bonheur. Et ils l’ont trouvé Maintenant l’ambition monte encore d’un cran : « demandez et vous recevrez ». Ça, je sais bien que ça ne marche pas. Tenez, par exemple, il ne suffit pas que je demande à Word de me faire mon reportage pour qu’il apparaisse. Si seulement…

 

Dernières photos

2011-10-30 13.58.02
Veillée de prière23 []
inauguration séminaire 2010 121

Partager

Documents joints

Accueil des diocèses
MP3 - 20.7 Mo
Accueil des diocèses
La formation des prêtres
MP3 - 3.5 Mo
La formation des prêtres
le lien prêtre-famille
MP3 - 8.3 Mo
le lien prêtre-famille
Coup de coeur
MP3 - 5.1 Mo
Coup de coeur
liturgie de la parole
MP3 - 11.1 Mo
liturgie de la parole
Pèlerinage Ars 2010
Vidéo - 42 Mo
Charger la bande son ici...
Pèlerinage Ars 2010

Au fait, je me présente, M. Imaginaire, reporter de mon état. J’enquête en ce moment sur les cathos, en particulier les jeunes. Ils ont un comportement qui sort un peu du commun, des modèles standards. Je voudrais bien comprendre. Bien sûr, j’ai commencé par la théorie : la BIBLE. Cela dit, c’est un excellent ouvrage, je vous le recommande. Malheureusement, à elle seule, elle ne dit pas tout. La recherche sur place reste nécessaire.

Samedi 8 mai, de bon matin, j’ai été tiré du lit par un SMS qui me promettait un reportage en or en rapport avec mon sujet de recherche actuel. Figurez vous que mes collègues de France Télévision et de KTO ont déniché un immense pèlerinage regroupant une dizaine de diocèses avec leurs évêques respectifs. Des personnes de tous les âges y participaient. D’après eux, ils étaient regroupés par diocèses pour la matinée. Le thème était "demandez et vous recevrez, des prêtres".

Comme tout bon reporter, sitôt informé de l’évènement, je me suis rendu sur place avec mes coéquipiers de choc. L’un d’eux est d’ailleurs en train de concocter une vidéo. Eh bien ce n’est pas facile à trouver, Ars. Tout le monde connaît, pourtant, sauf le GPS. Tss tss. Ah, mais ça s’appelle en fait Ars-sur-Formans ! Le temps de comprendre et on a raté la sortie d’autoroute. Tout à l’heure, je vous parlais de la Bible. Figurez-vous qu’en arrivant, j’ai bien cru vivre une de ses scènes. La foule des lyonnais couvrait le haut d’une colline verte, l’herbe ondulait au vent. En contrebas, un homme enseignait. À la fin de son enseignement, les pèlerins ont partagé le repas. Moi-même, j’ai été invité à manger par des scouts. Je demande, je reçois. C’était fascinant de voir comme tous ces gens venaient d’horizons différents. Toutes les générations étaient représentées, du nourrisson à la personne ayant atteint l’âge de la sagesse. Autant de personnes si différentes unies autour d’une même demande, c’est beau ! Vous l’aurez deviné, bien sûr, cela fait penser au sermon sur la montagne et à son pendant, la multiplication des pains.

De tous les gens présents, ceux qui semblaient le plus s’amuser étaient les scouts. Tous les groupes que j’ai pu voir jouaient, les plus grands avec les plus jeunes.

Si cette première partie de journée a été vécue par diocèses, pour la seconde, tous les demandeurs ont convergé vers le lieu de la messe, en contrebas de la basilique. Leur accueil, progressif, a été rythmé par le groupe «  Adora ». L’organisation se poursuivait à un rythme élevé. J’ai même pu voir un homme, le téléphone vissé à l’oreille, avec une pancarte portant l’inscription « Le prêtre » au-dessus de son téléphone.

Au cours de l’accueil officiel, quelques représentants de chaque diocèse ont accompagné leur évêque à la tribune avec leur bannière. Rapidement, ils ont raconté aux autres groupes ce qu’ils avaient vécu au cours de la matinée et quels liens existaient entre leur diocèse et le Saint Curé d’Ars.


Accueil des diocèses

.

Les propositions ont succédé aux consignes, les informations aux consignes et les conférences aux informations. On a par exemple assisté à la projection de deux documentaires sur les séminaristes et sur Jean-Marie Vianney, plus connu sous le nom de « Curé d’Ars ». On nous a proposé aussi deux témoignages. Le premier portait sur la formation des séminaristes, sous la forme d’un échange entre un futur prêtre et un autre qui avait, dirons-nous, un peu plus d’expérience.


La formation des prêtres

Le deuxième était particulièrement amusant, il a d’ailleurs été bien accueilli. Mais trêve de paroles, je vous laisse avec notre reporter spécial Alban, qui nous montre le lien privilégié entre le prêtre et la famille.


le lien prêtre-famille

Avant que la messe ne débute, trois évêques ont rendu hommage aux prêtres. Ils ont invité tous les gens présents à prendre une demi-minute de silence pour remercier le prêtre à qui ils devaient d’être là et à lui envoyer un mail en rentrant ! Ils ont aussi rappelé qu’avant de demander des prêtres (le thème du pèlerinage), il faut penser à rendre grâce pour ceux que nous avons . Je comprends mieux à présent… Il ne suffit donc pas de demander. C’est pour cela que Word ne fait pas le boulot tout seul… ;-) .


Coup de coeur

La journée s’est achevée par la « Grand’messe ». La procession commençait par les jeunes servants d’autel et se terminait par les évêques. Et il y en avait du monde ! Dans tout cela, le plus insolite était indubitablement la Bible, qui devait bien faire 1m 50 de haut, et nécessitait deux diacres pour la porter ! L’homélie a été prononcée par Mgr Guy Bagnard, évêque de Belley-Ars.


liturgie de la parole

Quelle belle journée ce fut. Il n’a presque pas plu. Seulement quelques gouttes vers 17h. Eh oui, Dieu a eu pitié à la fois des pèlerins en leur donnant très peu de pluie, et des météorologistes en leur donnant raison, un peu.

À bientôt pour un prochain reportage.

Jean-Tiare LE BIGOT


PS : Dans la catégorie « Question existentielle » : Pourquoi ce pèlerinage tombe-t-il le jour de la fête de la libération ? En fait, c’est le contraire ! C’est la fête de la libération qui tombe le jour de l’anniversaire du patron de tous les prêtres du monde entier : Jean-Marie Vianney est né le 8 mai 1786 !

PPS : Pour aller plus loin.


EDITION du 20 Mai 2010 : On m’informe à l’instant qu’un "Livre d’OR" a été mis en place par le diocèse. Vous pouvez y inscrire le nom d’un prêtre qui vous a marqué et un message de remerciement. Ils seront visible lors des ordinations du 25 Juin 2010.
 
 
 

Accueil Informations

 

Gardez le contact

Mgr Batut et Père Eric Mouterde contact : jeunes@lyon.catholique.fr
Téléphone : 04 78 81 47 81

 

Evangile du jour

© 2006- 2014 - Pastorale des Jeunes - Diocèse de Lyon