Pastorale des Jeunes
Groupes et Mouvements
Web TV

Portail Jeune
de l'Eglise catholique à Lyon

Soirée de retour du Pèlerinage et des Labos

« Il est vivant. Alléluia ! Il est ressuscité ! » Jérusalem, le 27 juillet 2009. Le pèlerinage touche à sa fin. Pendant sa très belle homélie le Cardinal Vingt-trois nous rappelle une paradoxale évidence : notre pèlerinage ne se termine pas, il ne fait que commencer.C’est la parole que nous attendions. Les organisateurs lyonnais (que l’on ne remerciera jamais assez) se mettent au travail et rendez-vous est pris. Le 17 Octobre, c’est maintenant officiel, ce sera une nouvelle soirée tous ensemble.

 

Dernières photos

20090722-IMG_2719.jpg
20090729-IMG_3293.jpg
20090724-IMG_2842.jpg

Partager

Documents joints

Soirée de retour Terre Sainte et Labos de la foi
Vidéo - 32.2 Mo
Charger la bande son ici...
Soirée de retour Terre Sainte et Labos de la foi

C’est ainsi que tout le groupe se retrouve à l’église Saint François Régis à Villeurbanne. De nouveau, certains sont venus de loin. Le rendez-vous était pour la messe mais les plus prudents (ou les plus impatients) sont arrivés bien avant l’heure. On nous a dit que Mgr Barbarin serait des nôtres et cela nous fait tous très plaisir de vivre cette Eucharistie avec lui et les autres prêtres qui nous ont accompagnés. Tous les pèlerins sont venus, avec leur chèche bleu au cou. Comme il fait environ 40 degrés de moins qu’en Israël, le chèche sert davantage d’écharpe que de couvre-chef. Les Laborantins ont, eux, opté pour la discrétion.

À en juger par le chant d’entrée, la messe a été préparée par les pèlerins. On commence par l’hymne du pélé : « Allons à la source ! ». Toute la messe se déroule dans l’allégresse et l’action de grâce. Mais ce n’est pas tout. Le cardinal dans son homélie nous rappelle l’essentiel : dans des moments forts comme le pèlerinage ou les labos, il est facile d’être chrétien mais c’est dans l’épreuve qu’il faut tenir bon. Pour y parvenir, « vous recevrez une force » proclame l’hymne des Labos de la foi.

Ce jour-là, on ne fêtait pas que des retours. Il y avait aussi deux anniversaires dont celui du célébrant, entendez « le cardinal ». Le mot était passé et c’est le père Thierry qui se jette à l’eau et offre au Cardinal… une tenue de sport, pour accompagner ses désormais légendaires footings matinaux. Après cette fin de messe festive, chaque groupe présente ce qu’il a vécu en Terre Sainte ou aux Labos par un petit montage photo, assorti de commentaires.

L’apéritif à la fin de la messe est un autre moment de retrouvailles, dans le froid ! Les sourires et les souvenirs s’échangent, fusent. On s’étonne de se souvenir de tant de visages – et, le plus souvent, des prénoms qui vont avec ! Quel bonheur ! Pendant que la majorité papote, des âmes charitables se gèlent les mains et font le service.

Puis vient le temps du concert. La sCène, le bar associatif situé sous l’église, ouvre ses portes et tous les jeunes se retrouvent au chaud pour grignoter un morceau : sandwich, pomme, biscuit. Il ne manque plus que le concombre et la Terre sainte est là ! En bas, le repas n’est pas le seul à nous attendre. Musiciens et instruments s’accordent. Place à Glorious… Let the music play !

De bout en bout, cette soirée a été très agréable. Comme il se doit elle a commençé par une louange et surtout les hymnes respectifs des Laborantins et des pèlerins. « Allons à la source, » vous vous souvenez ? Un très beau temps de chants, confidences et conversations et… défoulement pour les plus fous (cf la vidéo à paraître) !

Pour que le pèlerinage ne devienne pas simple voyage, pour qu’il ne se réduise pas à un bel album photo en haut de l’étagère, on prend le temps – par petits groupes – de revenir sur ce que la Terre Sainte a changé dans nos regards, notre vie de chrétien, notre cœur. Sur l’invitation du Père Étienne, nous nous regroupons en « connect groups » heu… Pardon, en groupes de partages. Sur le coup, on préfèrerait que la musique continue. Et comme souvent, on se laisse surprendre et les moments de souvenirs partagés sont magnifiques. Certains ont préparé et racontent ce qu’ils sont venus chercher et fêter dans les pas du Christ. Un temps fort avec une sœur, après une année difficile. La réussite d’un concours et une nouvelle vie (de jeune actif) qui commence. La joie de la rémission, de ces si longs 5 ans qui clouent le bec à la maladie.

On termine en prière – guidés par Glorious qui entonne un très doux « Je te salue Marie ».

Et on se revoit quand, déjà ?


Les photos, c’est par là.

Pour aller vers le reportage du pèlerinage

Un grand merci à l’équipe de rédaction du pèlerinage pour sa relecture attentive !

 

Voir en ligne : Les photos de la soirée

 
 

Gardez le contact

 
© 2006- 2014 - Pastorale des Jeunes - Diocèse de Lyon