Pastorale des Jeunes
Groupes et Mouvements
Web TV

Portail Jeune
de l'Eglise catholique à Lyon

Théâtre biblique 2009

23-25 juillet 2009

Réaliser une représentation de théâtre biblique sur la figure de Marie en 3 jours !

Domenico, le comédien/animateur du théâtre, et l’équipe du Sappel sont décidément complètement fous… et pourtant…

 

Dernières photos

9Repas 15
8Représentation 16
05

Partager

J’ai trouvé intéressant de donner aux enfants le rôle de saltimbanques en tant que « lien, fil conducteur » entre les différentes scènes. Ils ont donné au spectacle toute sa cohérence et contribué à sa vitalité. En mettant ainsi les enfants au plus près des saynètes, je crois qu’ils ont tenu leur rôle avec encore plus de sérieux qu’on ne l’aurait imaginé. Lors du spectacle, leur attention était au maximum. Tous les enfants ont réussi à être attentifs, présents jusqu’au bout du spectacle, un miracle pour les animateurs ! Ils étaient si fiers de voir jouer leurs parents et ne les quittaient pas des yeux !

Cet échange « parent-enfant », très singulier, m’a profondément touché. Si cette relation se travaille depuis des années chez les adultes lors de l’atelier théâtre du Sappel, et aussi cette année avec les enfants, lors des matinées de théâtre avec Domenico en journées familiales ; ce jour-là, tout était plus fort. Les enfants voyaient leurs parents déguisés, jouer et « se mouiller » avec eux, parler de Marie mais aussi d’eux-mêmes, de leurs souffrances : ils étaient tout simplement « beaux » sur scène.

Quelle réussite après trois jours de travail…

Par ailleurs, j’ai aimé découvrir Grange-Neuve sous un autre regard : tous les espaces ont été investis de la terrasse au pré des animaux, du jardin de Babeth au balcon de la chapelle des champs, sans oublier la fontaine… En fait, ce spectacle m’a donné l’impression d’un « spectacle de rue populaire » où l’on est à la fois acteur et spectateur.

Toute l’équipe du Sappel a su donner une belle impulsion, où chacun avait un rôle : atelier théâtre, mais aussi ateliers poterie, costumes, menuiserie et peinture, sans oublier les amis visiteurs du jour que l’on voyait progresser avec nous de la terrasse de Grange-Neuve au jardin. Ainsi, le ton de la fête et celui du don de soi était donné. Pour moi, en ce sens, la réussite a été complète. On peut tous se dire maintenant qu’on est capable, toutes générations confondues, de donner ensemble une représentation "étonnante".

Pendant le spectacle, je me disais que ce travail s’inscrit dans la continuité du théâtre du Moyen Age ou, en tous les cas, de ce que j’en avais appris à l’école. L’Eglise était tout simplement un lieu de vie, au cœur de la cité vers lequel l’ensemble de la population convergeait. On me racontait aussi que plusieurs siècles après le théâtre antique, le « théâtre français » était revenu au Moyen Age, suscité par la religion.

Au Sappel et, plus particulièrement pendant ces trois jours, ce que je trouve beau et qui a du sens à mes yeux, c’est qu’on voyait là une Eglise qui me touche personnellement. Une Eglise que je trouve belle, débordante de vie et de foi profonde que les familles du quart monde expriment avec spontanéité. Cela m’interpelle dans ma propre foi et me ressource. J’ai envie de participer pleinement à cette Eglise-là.

Marie-Aude GRANDSIRE
Animatrice des enfants
 
 
 

Gardez le contact

Joïlita TRESCA

07 77 00 72 19

joilitatresca@yahoo.fr

 
© 2006- 2014 - Pastorale des Jeunes - Diocèse de Lyon